« Tout de suite, » nous avons été charmés par le travail de Priscille Deborah, par son urgence, par sa force, par son geste juste et affirmé.
Les couleurs et les traits de Priscille, adoptent son rythme et deviennent ses complices.
On découvre dans ses œuvres des êtres, mi-homme,
mi- animal, des présences qui rappellent que nous ne sommes jamais seuls.
Peut-être une impérieuse nécessité à dialoguer avec la poésie toujours apte à l’enthousiasme.
Priscille Deborah se distingue par une originalité certaine, les circonvolutions de ses traits évoquent une écriture novatrice.
Depuis quelques années, l’artiste prend ici et maintenant l’initiative.
Elle réussit à nous apporter une singulière clarté sur toutes nos contradictions, les chimères, et même sur ces certitudes de la création contemporaine.
Priscille Deborah, dans l’exposition intitulée « Tout de suite » de Novembre à Décembre 2021 à la galerie 21 de Toulouse, désobéit à notre impératif à tous.
L’histoire de cette artiste est vaste et passionnante, elle présentera son livre durant l’exposition.
Mais au-delà de son passé, il y a l’instant de la rencontre avec son travail.
Une collision fraternelle, que l’artiste propose ici, un témoignage sur les mots et les songes, elle sera durant deux mois cet « éveilleur aux rêves ».   

P-DEBORAH-AFFICHE-galerie-21« TOUT DE SUITE » de Priscille Deborah

Du 02 Novembre au 31 Décembre 2021

Vernissage en présence de l’artiste
Le 6 Novembre à partir de 19h

Galerie 21 Place du Salin
3 Impasse de la Trésorerie 31000 Toulouse
Site Galerie 21.fr
Youtube : Galerie21

 

Sans oublier sa PERFORMANCE avec le groupe Bruissonance

le vendredi 26 Novembre à partir de 15h

Lou-Sarda-PriscilleD-26

 

 

 

 

 

Lorsque votre chemin croise le travail de Priscille Deborah, vous comprenez alors, pourquoi l’instant « T » de cette artiste devient urgent et authentique.

priscille-deborah-1ere-francaise-bionique-sa-metamorphose-30735« Première femme bionique de France ».
Femme salamandre.
Femme au bras d’or.
Triple amputée.
Non !
Priscille Deborah, serait peut-être le reflet du 5ème accord Toltèque,
ce nouvel accord qui nous permet de se réaliser.
« Une vie à inventer » de Priscille Deborah

une vie à inventer

 

 

 

 

 

Son livre sera à la Galerie 21 lors de son exposition

 

Priscille Deborah dans son atelier
Priscille Deborah Galerie 21 Credit Nathalie Jouan

 

 

 

 

 

Crédit Photo : Nathalie Jouan