fbpx

Quand le hasard vous prend la main…

par | Fév 19, 2021 | Artistes, Kontou Titos, Men Pierrot | 0 commentaires

Une belle et étrange histoire,

Depuis quelque temps, nous avions le désir de présenter à Toulouse et plus particulièrement dans la galerie : l’artiste Pierrot Men. Grand photographe de la vie à Madagascar et au regard poétique sur les êtres.
Il nous a charmé, envoûté, par la douceur de ses clichés, mais aurait-il envie de venir à Toulouse… ?
La question restait entière, jusqu’au jour de Noël, où un coup de fil nous a fait l’effet d’un cadeau sous le sapin.
Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, nous allons vous guider, afin de découvrir cet artiste.
Pour ses admirateurs, ils se laisseront bercer et cajoler par la profondeur et la vérité de ses travaux.

 » Pour avoir eu la chance de lui parler au téléphone, je ne peux pas vraiment dire que je connais Monsieur Men, cependant entre ses mots et ses œuvres, j’y ai trouvé un trait d’union : l’empathie !
Je vais donc vous raconter cette rencontre téléphonique.

Quelle heure est-il ?
18 h donc 20 h à Madagascar.
Tant pis, je téléphone !
C’est le moment ou jamais, aujourd’hui, avec ce que nous vivons tous, le temps est précieux, et les rencontres magiques.
Magique ! Incroyable en effet !
Trois sonneries puis une voix profonde et douce me répond.
SAS « Monsieur Men, bonjour…« 
J’expose alors, brièvement mon désir de lui parler après mettre confondu en excuse dix fois au moins pour l’heure tardive, et il m’a répondu :
 PM  » C‘est très gentil, et je suis très touché de l’intérêt que vous portez sur mes photos, merci beaucoup.« 
C’est alors que nous avons commencé à discuter longuement sur son travail et sur la poésie de son regard.
Simplement, sans distance, 8 500 KM nous séparent et pourtant, je suis assise à coté de lui.
Je vois son regard rieur, ses gestes pour me parler des lieux qui se révèlent à lui. Il traverse ces paysages avec l’intime conviction d’être un élément participatif à la chance d’apprécier ce que nous avons autour de nous.
Parce que Pierrot Men, regarde et regarde encore, les êtres, les lieux, il arrive même à percevoir l’impalpable, ce que nous appelons : poésie, sentiment..
Je pense sans trop m’avancer, que,  ce que nous offre Pierrot Men dans son travail, c’est son empathie !
Une empathie sans borne, sans frontière.
Voilà, un mot qui n’est pas écrit au hasard, FRONTIÈRE !

Deux jours après cet appel, nous avions rendez-vous avec un artiste de la Galerie, Titos Kontou, qui devait nous montrer son travail en atelier.
Quelle surprise ! Quant au fur et à mesure de la présentation de ses toiles, je suis stoppée par une œuvre !
 SAS  » Titos ! as-tu peint ce tableau récemment ? Connais-tu Pierrot Men ? « 
Titos  » Je travaille à la fois avec des ressentis, mais aussi au travers d’images qui m’ont touché.« 
Titos Kontou,  artiste peintre, est à la fois un expressionniste, un fauviste, mais qu’importe les étiquettes ! 

Titos peint cet éther silencieux, qui calice chaque image.
Et pour cela rien ne parle mieux que le regard !
Aussi, je vais vous présenter la photo de Perrot Men, sur laquelle Titos Kontou s’est arrêté, celle qui donnera au peintre l’envie de parler.
Toile de Titos, peinte avant même que nous ayons rencontré Pierrot Men !
Un hasard qui nous conforte, comme si Titos et Pierrot se connaissaient et qu’ils nous accordaient leurs mains pour nous permettre de voir plus précieusement.

 

"Pierrot Men" de Titos Kontou galerie21

« Rencontre avec Pierrot Men » de Titos Kontou galerie21

Série-Reflets-Saison-des-pluies-Pierrot-Men-Galerie-21

Série Reflets « Saison des pluies » de Pierrot-Men-Galerie-21

En philosophie le hasard, s’il existe, est du domaine de l’imprévu.
Or, nous pouvons constater et prouver dans une certaine mesure de quoi l’avenir sera fait : Demain le soleil se lèvera probablement.
C’est alors que chacun y trouve sa propre loi, certain dirigé vers une volonté de l’univers, comme s’il existait une entité pouvant décider du cours des choses.
Lorsque nous agissons, il y a “quelque chose” de notre essence intérieure qui nous persuade, que nos interventions auront un résultat équivalent à nos espoirs.
En fait, nous ne connaissons pas grand chose aux causes et aux effets pour dire précisément que nous sommes libres, car c’est bien de cela que je parle ici, est-ce moi qui ai provoqué cette rencontre ?
Et si, pour une raison ou une autre, qui nous échappe, le fait de téléphoner à Mr Men, avait effectivement été pour quelque chose, dans l’attrait portée par Titos sur sa photo et le désir d’en créer un toile ?

Rien ne le prouve, mais rien ne l’empêche absolument.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *