Le Ruisseau Reverdy Galerie 21 50x35 2022
Reverdy Jacques

Biographie de l'artiste

Reverdy Jacques portrait Galerie 21

 

 

 

 

Jacques Reverdy peintre de la ligne, et du graphisme opère sa respiration sur la couleur et la lumière.
Après une licence d’Arts Plastiques et une des Sciences de l’Art à Paris, il fait carrière en tant que professeur d’Arts Plastiques dans l’Éducation nationale.

Puis il rentre dans  l’Enseignement supérieur du Ministère de l’Agriculture à l’Institut National d’Horticulture, où il formera les futurs ingénieurs paysagistes.

Il participe à de nombreuses expositions en France et à l’étranger, depuis les années 80, partageant sa vie de peintre à celle de professeur.
La peinture de Jacques Reverdy est non-figurative et ne contient aucune référence directe au réel et aux contingences matérielles.
C’est un poète et un musicien des pinceaux couchant sur toile et papier les huiles, les pastels, les aquarelles et les encres dans de subtiles ondulations et mouvements où la couleur, la lumière, la transparence et la matière nous emmènent dans les plus douces rêveries.

Par l’énergie du geste, la rigueur de l’organisation des données plastiques et les espaces suggérés, Jacques Reverdy tente de nous transmettre une perception lucide et humaniste d’un monde dont nous sommes les infimes rouages.

La combinaison des données plastiques mises en œuvre, conduisent vers un aboutissement à la fois décidé et confus dans l’esprit de l’artiste. La figuration, remise en question par Vassily Kandinsky dans son ouvrage fondamental ” Du Spirituel dans l’Art” va entraîner bien des peintres dans la recherche d’une expression “abstraite” … expression qui suscitera de multiples querelles ! Mais restons en là, puisqu’il s’agit pour tous les querelleurs quels qu’ils soient, de mettre en place un système énergétique dans lequel les taches, les traits, les graphismes, la composition … s’affrontent, se complètent, se valorisent, se détruisent. Le visible doit conduire à l’invisible disait Paul Klee. De fait le développement de l’œuvre ne trouve aucun secours extérieur, c’est au plus intime de soi-même que va s’opérer une sorte d’alchimie qui va se répercuter sur la toile.

” Être intuitif pendant l’exécution et intelligent entre deux interventions … ” je cite de mémoire un conseil que m’avait donné James Guitet, lui-même très exigent dans sa recherche.

On sait que le tableau ne vit que dans le regard et par le regard de l’autre. C’est à cette ” intrusion ” qu’il faudra bien se soumettre sous peine de non existence.

La rencontre légitimera la périlleuse et sublime aliénation humaine. Toute recherche artistique passe par cette exigence du regard, de l’écoute, de la lecture … ainsi en est-il de l’art en général, de la musique, sans oublier notre environnement, la nature … la vie en somme !

Charles Baudelaire ne s’y trompait pas lorsqu’il s’adressait à son lecteur ” Hypocrite lecteur ! mon semblable, mon frère … “

Tout est une question d’équilibre, d’harmonie, de musicalité. Jacques Reverdy ne peint pas, il compose !
Poétique et vaporeux, Jacques Reverdy nous entraîne vers un territoire inconnu, vers un silence méditatif qui transgresse la forme.

 

Ce sont ses influences culturelles et toutes ses rencontres qui ont façonné la trajectoire de Jacques Reverdy.

Dans l’ouvrage :

La créativité à l’oeuvre – Entretien avec Jacques Reverdy

On y découvre que la créativité, au sens ici de l’aptitude à la création, engage une tension existentielle, un acte d’expression et de transformation, un travail de recherche et d’exécution dans le vertige fait d’échecs et de réussites du flux créatif, la mise en œuvre d’une pensée divergente, la surprise de l’inattendu et le caractère unificateur d’une pratique artisanale à la fois physique et psychique. J.R. livre ainsi comment sa recherche relève d’une complexe alchimie entre une formation universitaire, une activité professorale s’exerçant dans le domaine artistique et un rapport au monde au travers de l’actualité, de la musique, du voyage et d’une vie familiale.

Ce texte invite donc à puiser dans un témoignage réflexif des éléments de compréhension de l’activité créative à l’heure où le management des idées pose question. La créativité, en effet, tend à devenir le socle fondateur et salutaire de l’évolution des sociétés humaines : des personnes, des classes sociales, des organisations, des entreprises, des industries, des villes, des sociétés sont dites créatives. La créativité est consacrée par l’urgence du développement économique et territorial comme un outil incontournable. Mais de quoi parle-t-on ? En quoi consiste la créativité ainsi happée par la mode managériale ?

La créativité ne doit pas être réduite à un seul instrument de production d’idées. Si, au contraire, on envisage le management dans une perspective humaine et ancrée localement, alors il convient de s’interroger sur la nature et le lieu de la créativité au fondement même de l’agir humain. En quoi une réflexion sur une démarche créative « vivante » peut-elle dégager par glissement des enseignements, des outils, des pratiques susceptibles de nous aider en Sciences de Gestion à penser un management différent ? C’est avec ce questionnement en tête que nous avons voulu interroger la pratique de recherche-création d’un artiste qui se dit d’abord travailleur-artisan.

Anne-Laure Saives

EXPOSITIONS PERSONNELLES

2015

– Galerie Atelier 51, Alençon (61)

2013

– Galerie La Folie des Arts, Nantes (44)

2010

– Galerie 170, Poitiers (79)

– Galerie Radisson Blue, Aix-les-Bains (73)

– Galerie Art Seiller, Le Mas d’Artigny, Saint-Paul de Vence (06)

2008

– Show Room Jean-Marc de Logivière, Angers (49)

2007

– 10ème festival Bach en Combrailles, Pontaumur (63)
– Festival Bach à Pâques, Saint-Maixent-l’École (79)

2006

– Galerie de Nazelles, Toulouse (31)
– Galerie Arkahna, Nantes (44)

1996

– Centre culturel de Noron (Festival les Coréades), Niort (79)

1994 – 1995

– Centre culturel Jacques Prévert, Montreuil-Juigné (49)

1993
– IBM Ouest Atlantique, Nantes (44)

1992
– Showroom Patricia Personne, Paris (75)

1991
– Galerie Patricia Personne, Angers (49)

1990

– Centre culturel Jacques Prévert, Montreuil-Juigné (49)

EXPOSITIONS AVEC UN SCULPTEUR

2009

– « Atelier d’Art » (sculpt. D. Asselin), 1 rue du Puits, Obernai (67)

2008

– Galerie Béranger, Tours (37)

2007

– Hôtel de Ville (avec F. Stadnicka), Saint-Georges-sur-Loire (49)

2002

– Galerie d’Art « Hôtel des Colonies », avec H. Debouté, Nantes (44)

2001

– Espace Touffenet, avec H. Debouté, Poitiers (86)
– Centre culturel « La Cantrie », avec H. Debouté, Saint-Fiacre-sur-Maine (44)
– Espace « Châteauneuf », avec H. Debouté, Tours (37)

1996

– Atelier-Galerie Saint-Antoine, Clisson (44)

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2015

– 1ère Edition Triennale, Galerie La Folie des Arts, Nantes (44)

– Galerie La Folie des Arts, Nantes (44)

2012

– Galerie 170, Poitiers (86)
– Salon du Petit-Format, Lorient (56)
– Galerie Open Eyes, Challain-la-Potherie (49)
– Impression d’Art, Sautron (44)

2011

– Galerie « Le Douze », Nantes (44)
– « Chahaignes en Peinture », Pontaumur (63)

2008

– Galerie Open Eyes, Challain-la-Potherie (49)
– Espace Ackermann avec le Groupe-Recherche-Art-Contemporain (GRAC), Saumur (49)
– « Urban Galerie », Boulevard du Montparnasse, Paris (75)

2006

– Galerie Béranger, Tours (37)

2005
– Galerie Marie Demange, Paris (75)

2001
– Espace « La Tannerie », Le Loroux-Botterau (44)

1998 – 1999
– Atelier – Galerie Saint-Antoine, Clisson (44)

EN PERMANENCE

Galerie 170, Poitiers (79)
Galerie 21, Toulouse (31)

PUBLICATIONS- Anne-Laure SAIVES, La créativité à l’oeuvre, entretien avec Jacques REVERDY, 2014, édition JFD.
– Denis WETTERWALD, Jacques REVERDY, Cailloux, Graviers, Poussières, 2015, Editions Voix d’Encres

Ses Œuvres
Modulation-Galerie-21-Reverdy
Modulation
Le-Ruisseau-Galerie-21-Reverdy
Le ruisseau
La-nuit-Galerie-21-Reverdy-
La nuit
Voiles du temps Galerie 21 Reverdy
Voiles du temps
Falaise ocre Galerie 21 Reverdy
Falaises ocres
Réplique des lueurs Galerie 21 Reverdy
Replique des lueurs
Onde spectrale Galerie 21 Reverdy
Onde spectrale
Ombre de la ravine Galerie 21 Reverdy. G
Ombre de la ravine
Naissance dérobée Galerie 21 Reverdy
Naissance dérobée
PASSAGES DEROBES Galerie 21 Reverdy
Passage dérobés
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience web. En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Commencez à écrire pour voir les articles que vous recherchez.

Profitez de notre Newsletter.

- OU -

Se connecter avec Facebook