Costiou Michel

Michel-Coctiou-Galerie-21

Biographie:

Né à Überlingen en Allemagne, Michel Costiou vit et travaille à Paris.
Dès l’âge de 13 ans il prend des cours de dessin et peinture à l’Ecole des Arts de Tarbes(65)
De 1963-70 il étudie à  l’Ecole des Beaux-Arts, Toulouse (31),
puis, à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et à l’Atelier Supérieur de Peinture Chapelain Midy
Il étudiera aussi à l’Ecole Estienne à Paris et suivra une formation au mouvement du BAUHAUS.

De 1974-1981 – Professeur Principal de dessin d’art et de dessin de lettre pour la préparation aux Concours des Ecoles Supérieures d’Arts.
Expérimentation et création du premier atelier de dessin du mouvement avec musiciens, danseurs, acrobates, mimes. (Pratiqué depuis dans tous les ateliers et Ecoles d’Arts). – Académie d’Art Roederer, Paris.
Professeur de dessin de mouvement aux Ecoles Supérieures d’art de Paris : EFFET et EMSAT.
1977- 2014 – Professeur d’Arts Plastiques – Ville de Garches – Rueil Malmaison – Maurepas –Magny-les-Hameaux.

Il anime des stages pendant 45 ans pour artistes professionnels et amateurs sur les thèmes : le corps, le paysage, l’objet ,la matière, la perspective, le volume, le portrait, le mouvement…..
En France et à l’étranger : Paris ,Concarneau , Quimper , Lorient , Lannion ,Nevez,
La Forêt-Fouesnant, Jérusalem, Alméria (Espagne) Salvador de Bahia (Brésil)
Sainte Marine( Martinique),Jakarta (Indonésie) Salon de Provence, Marseille
Toulouse …

Toutes les vies pourraient être rapportées à une danse, plus ou moins rythmées, légères, enchainement d’appétits, de peines et de doutes. Celle de Michel Costiou, s’inscrit dans ce ballet.

Les interprètes entrent en scène dans les différents actes de ces différents décors, en particulier le directeur du Capitole ; il ouvrira à Michel et une bande de jeunes bohèmes, à la fois, la loge d’honneur de ce théâtre pour chaque nouvelle représentation, et un monde de la danse inconnu jusqu’alors.

Comme dessinateur dans le pavé des plus grands opéras parisiens, il réalisera plus de 4000 croquis produits dans la pénombre des représentations qui, sur lui comme sur les acteurs, font peser le même trac des premières minutes envolé avec le plaisir du spectacle qui commence.

Au cœur de ces enchainements, c’est lui qui a pensé, imaginé la chorégraphie autour de son travail, de ses découvertes et de ses apprentissages. Il a découvert que l’occupation de l’espace, le rythme et le temps donnent un autre regard sur le corps et l’expression. Comme professeur à l’Académie d’Art Roederer, il va modifier les cours de modèles vivants, prélude à une véritable étude sur le mouvement, avec danseurs, mimes et acteurs.

A partir de 2003, rien ne semblait le destiner à la faïence quand il s’est attaché à la réalisation d’une cinquantaine d’œufs à la manufacture HB Henriot pas plus qu’on ne l’attendait dans le monde de Francis Arsène, l’Alchimiste du Zinc des toits de Paris. Le mélange des personnalités, des connaissances et passions verra la mise en scène d’évènements où participeront des danseurs, modèles, chanteurs, ses amis du monde du spectacle, et la réalisation, à partir de trésors de zinc, de ses toiles inspirantes.

De sa prime jeunesse en Bigorre, Michel Costiou a gardé des attaches familiales, amicales aussi et une trace de ses premières œuvres avec le magnifique chemin de croix offert à l’église de Bordères dans les années « 70 ». Un temps « disparus », suite à des travaux, les tableaux avaient été retrouvés dans le clocher et réinstallés en présence de l’artiste, il y a trois ans.

Après des cours de dessin et peinture à l’Ecole des arts de Tarbes, il a poursuivi par les Beaux-Arts de Toulouse puis de Paris… où il vit depuis de nombreuses années avec son épouse Juliette, elle aussi borderaise. Tous deux partagent leur temps entre expositions aux quatre coins du monde et après Paris, la Bretagne, quelques retours en Bigorre, l’inspiration mène l’artiste à explorer des domaines aussi divers que la danse, le cirque, le music-hall, le sport, et entre autres le rugby… et la Garde républicaine.

Tout ce qui bouge car l’artiste plasticien, également professeur de dessin d’art, est engagé depuis longtemps dans la transcription du mouvement.

Michel Costiou est régulièrement invité à réaliser des reportages graphiques « en live » lors de spectacles à l’Opéra de Paris, au Moulin-Rouge, au cirque d’hiver Bouglione, au Festival du cirque de Monte-Carlo… au carnaval de Salador de Bahia…

Et depuis quelques jours (et jusqu’au printemps), c’est sur la façade imposante de la Garde républicaine, boulevard Henri-IV à Paris, que sont exposées 14 œuvres inédites (agrandissements photographiques de 120×150 cm des dessins) de Michel Costiou qui subliment les mouvements d’une Garde républicaine en perpétuelle évolution.

Alors si vous projetez de monter à la capitale, ne manquez pas d’aller faire un tour du côté du quartier des Célestins.

En attendant, peut-être un jour prochain, une exposition plus près de nous, en Bigorre, à Bordères-sur-l’Echez ? car ce sont près de 73.000 dessins qui sont répertoriés et même loin de la capitale, les amateurs d’art, de culture et les amis de Costiou sont nombreux à souhaiter voir les œuvres de l’artiste.

Isabelle Sanchez

1976 Galerie Claude Hemery, Paris.
1979 Hôtel de ville de Pont-Aven, (29)
1984 Galerie Espace 3, Troyes, (10)
1990 Musée Départemental Breton, Quimper, (29) ; Génie de la Bastille, Café de la Danse, Paris..
1991 Musée de l’équitation, Saumur (49)
1994 Centre Culturel Français, Jakarta (Indonésie) Musée en herbe, Paris.
1998 Manoir de Kernault, Conseil Général, Mellac (29)
1999 Médiathèque de l’Opéra Bastille, Paris ; Maison des Arts de Créteil, (94) ; Galerie Carmen Folliasson, Paris
2002 Galerie de la Halle Saint-Pierre, Paris.
2003 Installation Arts plastiques & Vidéo – Biennale de Danse du Val de Marne, Conservatoire de Champigny-sur-Marne (94) ; Alliance française de Sao Paulo, Brésil ;
Atelier d’Etienne, Pont-Scorff, (56)
2004 Théâtre de Chuncheon, Corée du Sud ; Bibliothèque de l’Etat de Bahia, Salvador, Brésil.
2005 « Traços da Bahia » .Année du Brésil en France
Château de Trévarez, Conseil Général du Finistère (29)
2007 Centre Culturel Français, Jérusalem.
2008 Institut Jean Mermoz, Saint-Louis, Sénégal.
2009 Hôtel de ville de Concarneau (29)
2010 Galerie Evelyne, Héno Paris Galerie Dedart, Lyon
Centre Culturel Français Oran, Tlemcen, Algérie.
Festival « Si la mer monte » L’Ile Tudy (29)
Quai 28, Concarneau (29)
2011 Espace « Terre Marine » Trégunc (29)
Galerie Evelyne Héno Paris
2012 Château de Tronjoly, Gourin (56)
Quai 28, Concarneau (29)
2013 « Bestiaire en Majesté » Quai 28,Concarneau (29)
2014 « Costiou danse sur les œufs » – Galerie de la Manufacture Henriot Quimper (29)
« Danse en chantiers » Quai 28,Concarneau (29)
2015 « Trait pour trait »œuvres sur zinc – galerie Atelier V Paris
« Corps en liesse » Quai 28 – Concarneau (29 )
2016 « Cul par-dessus tête » Quai 28- Concarneau (29)
2017 « L’Empire du mouvement » Quai 28 – Concarneau (29)
2018 « Croqu’en cirque » Hotel Marriot – Festival international du Cirque de Monte-Carlo
« Luskan – Faire ensemble » – Ecole de broderie Pascal Jaouen – Quimper ( 29)
Créations de tissus peints pour 4 modèles de haute couture dessinés par PascalJaouen
2019 « Signes de vie » Centre culturel Ploumagoar (22) Médiathèque de Quimperlé (29)
« Œuvres récentes et collections » Quai 28 Concarneau
« Les Etoiles du cirque » Hôtel Goüin – Tours
2020 « Oeuvres récentes et collections(dessins du confinement)et grands formats
Décembre : installation de 14 photos de dessins sur La Garde Républicaine (120x150cm) sur
La façade de la caserne des Célestins ,boulevard Henri IV à Paris

ACQUISITIONS ET DONATIONS

Villes de : Champigny-sur-Marne, Clichy-sur-Seine, Garches, Pont-Aven, Elancourt, Magny- les- hameaux
Hermès , Moulin-Rouge, Fédération Française de Rugby, Fédération Ile de France de Rugby
Musée départemental breton – Musée de la faïence, Quimper -,Mucem , Marseille ,Musée de Pont Aven,Collections municipales Concarneau
Bibliothèque Nationale de France
Bibliothèque – Musée de l’Opéra, Paris Musée de Saint-Louis (Sénégal) Centre National de la danse, Paris

LA COLLECTION
Depuis environ 30 ans réalisation en live pendant les spectacles de près de 73 000 dessins répertoriés :
– Opéra : Ballets – Lyriques
– Danse contemporaine
– Music-Hall – Cabaret – Variétés
– Cirque
– Sports
– Théâtre
– Festivals Celtiques
– Evènementiels